CommuniquésCommuniqués

Communiqués

Catapulte couronne son gagnant : 50 000 $ pour Bishop Games, le jeune studio indépendant de jeu vidéo

Image1
Les grands gagnants de Catapulte 2016 : Bishop Games avec leur jeu Lightfall – Benoît Archer, David Dion-Paquet et Mathieu Robillard

Québec International, le créneau ACCORD Arts numériques et divertissement interactif (ANDI) et les partenaires de Catapulte sont fiers d’annoncer que Bishop Games remporte les grands honneurs de la 2e édition de ce programme unique d’accélérateur de studio de jeu vidéo indépendant à Québec. Le studio vainqueur de cette compétition, présentée par Ubisoft, en collaboration avec la Caisse Desjardins de Québec, s’est vue attribuer une bourse d’un montant de 50 000 $ pour son jeu Lightfall. Il gagne également, pour une période d’un an, une place de choix au sein de l’incubateur-accélérateur technologique de Québec LE CAMP en plus d’être accompagné du mentorat de l’industrie du jeu vidéo de Québec.

« Nous sommes extrêmement fiers et heureux d’avoir réussi à impressionner le jury, a déclaré Benoît Archer, cofondateur de Bishop Games. Nous savions que nous avions un projet avec énormément de potentiel entre les mains. Le soutien de Catapulte et de l’industrie du jeu vidéo de Québec nous fait chaud au cœur et sera définitivement une grande source de motivation pour la suite des choses. »
 
Le lauréat de Catapulte a été désigné sur la recommandation d’un jury, présidé par M. Nicolas Rioux, directeur général d’Ubisoft Québec, et composé des membres suivants : Mme Anne Gibeault, directrice créative d’Epsilon Games, M. Mathieu Tremblay, vice-président production de Cortex Media, et M. Edgar De Smet, directeur de Larian.

« Nous avons été impressionnés par les cinq studios finalistes. En raison de la force de l'univers, de la solidité de l'équipe et de la mécanique de jeu bien maîtrisée, nous avons arrêté notre choix sur Bishop Games », s’est exprimé M. Rioux lors du dévoilement du gagnant.

Les partenaires du programme Catapulte tiennent à remercier les membres du jury pour leur dévouement et leur implication. La finale s’est tenue en fin de journée au Terminal de croisière (Espaces Dalhousie). À cette occasion, les cinq studios finalistes en lice ont présenté leur jeu et leur plan de commercialisalisation devant le grand public. Rappelons que les finalistes avaient été sélectionnés parmi les seize candidatures reçues, une année record en termes de participation pour le programme Catapulte.

« Le nombre d’inscriptions reçues pour cette deuxième édition prouve l'intérêt marqué pour le programme Catapulte. Ce projet porteur pour le développement du jeu vidéo dans la région est rendu possible grâce à la mobilisation des acteurs régionaux de l’industrie et du soutien financier de partenaires privés que nous tenons à remercier », a mentionné M. Carl Viel, président-directeur général de Québec International.

« La Caisse Desjardins de Québec est fière de contribuer à cette action remarquable en soutenant un studio indépendant de jeu vidéo dans le développement et la mise en marché d’un premier jeu », a indiqué Mme Johanne Berthelot.

À propos du Pixel Challenge

S’inscrivant dans le cadre de la Semaine numérique à Québec, le départage des grands honneurs de Catapulte coïncide avec le début d’un autre événement incontournable du milieu, soit le Pixel Challenge. Sous le thème «L'onde de choc» dévoilé en début de compétition, les équipes auront 48 heurespour concevoir, réaliser et produire un jeu vidéo, un micrométrage d’animation ou une bande sonore de jeu vidéo! Cette année un nombre record de 200 participants sont de l’événement. Rien pour faciliter la tâche des jurys qui doivent déterminer les gagnants le samedi 9 avril en soirée! Les équipes gagnantes se mériteront un total de 20 000 $ en bourse.

Pour plus d’information, visitez le site Web de Pixel Québec.


En complément, voici un reportage vidéo sur la finale de Catapulte.

Partager cette page

Vous pouvez partager cette page via:

Imprimer la page